santetchad
La Direction Générale de la Pharmacie et Laboratoire du MSP, se dote d’un Plan Stratégique et des guides des recueils et normes des procédures pharmaceutiques, des laboratoires et de la pharmacopée/médecine traditionnelle Le MSP, Mme NGARMBATINA ODIMBEYE SOUKATE, a lancé officiellement ce jour 21/02/2017 à Koumra, la campagne de distribution de masse des moustiquaires imprégnées d'insecticide de longue duré dans 12 Régions du pays Le SE à la Santé Publique, Dr MAHAMAT ANNADIF YOUSSOUF, a présidé la Commémoration de la 64ème Edition de la Journée Mondiale des Lèpreux, ce jour 19/02/2017 à la Léproserie à Gassi, N'Djamèna le MSP, Mme Ngarmbatina Odinbeye Soukate, a ouvert ce jour 20/02/2017 la 1ère Session Spéciale de l'AG du Haut Conseil National de Coordination du Fonds Mondial, en présence de la SE aux Finances et du Budget et plusieurs partenaires à la Santé أطلق وزير الدولة للصحة العامة، الدكتور محمد يوسف النظيف، يوم، 28/01/2017، حملة مشتركة لتطعيم الماشية، وضد مرض شلل الاطفال، في سيجي منطقة حجر لميس Le SE à la Santé Publique, Dr MAHAMAT ANNADIF YOUSSOUF, a lancé ce jour, 28/01/2017, la Campagne Mixte de vaccination des Bétails et contre la Poliomyélte à Sidjé, Région de Hadjer Lamis وزير الدولة للصحة العامة، الدكتور محمد النظيف يوسف اطلق رسميا القافلة الجراحي لإزالة المياه البيضاء المعمية ، في نجامينا، بتمويل مؤسسة العطاء والتنمية الوقفية Le SE à la Santé Publique, Dr MAHAMAT ANNADIF YOUSSOUF, a lancé offiiellement la caravane Ophtalmologique à N'Djamèna, financée par la Fondation Al Ataa wal Tanemiya Alwaqfiya وزير الصحة العامة،  اسن أنقيادوم اطلق رسميا  يوم 04/01/2017أنشطة المشروع آيريس لإحصاء عمال وزارة الصحة العامة Le MSP, ASSANE NGUEADOUM, a lancé officiellement, ce jour 04/01/2017 les activités du Projet IRIS pour le recensement physique des Agents de la Santé Publique

La Direction Générale de la Pharmacie et Laboratoire du MSP, se dote d’un Plan Stratégique et des guides des recueils et normes des procédures pharmaceutiques, des laboratoires et de la pharmacopée/médecine traditionnelle



La cérémonie officielle de présentation et d'adoption du Plan Stratégique et des guides des recueils et normes des procédures pharmaceutiques, des laboratoires et de la pharmacopée/médecine traditionnelle, de la Direction Générale de la Pharmacie et Laboratoire du Ministère de la Santé Publique, a été présidée ce matin, 03/03/2017 par le Dr HAMID DJABAR, le Secrétaire Général dudit Ministère. Lors de cette cérémonie plusieurs invités de marque ont pris part.
Le Plan a été initié par 3 Experts venus pour la circonstance. Il s'agit de: Pr ANTOINE AMARI, Pharmacien Règlementaire, M. CHRISTOPHE ROCHIGNEUX, Pharmacien en Enjeux Stratégiques et M. CHRISTOPHE COMERAS, Pharmacien, Economiste de la Santé. Les travaux de l'élaboration de ce plan ont été financés par l'Initiative 5% du Fonds Mondial dans le cadre de la lutte de la Tuberculose, le Sida et le Paludisme.
Ledit plan, qui s’étale de 2016 à 2020, se base sur quelques  Enjeux Stratégiques, qui sont :
  • Leadership de l’ARP
  • Cadre législatif et règlementaire adapté au contexte de santé publique et au contexte économique
  • < >Partenariat et mobilisation des ressources
  • Réorganisation du système pharmaceutique pour l’émergence du secteur, dans le cadre d’une Bonne Gouvernance.
    Il se fixe comme Objectif général : Contribuer à l’amélioration de la disponibilité et de l’accès à des produits de santé essentiels, de qualité, efficaces et de sécurité d’emploi, Pour l’ensemble de la population.
    Il faut noter que certaines difficultés contribuent à la bonne gestion et à la mise à disposition des médicaments. Ce plan Stratégique bien à point nommé et trouvera de solutions, à savoir :
  • Au Coût élevé des produits de santé à la vente aux patients : le principe de gratuité des médicaments devrait être discuté;
  • A l’Insuffisance des Ressources Humaines et inadéquation entre le profil de formation, la répartition de ces Ressources Humaines et les besoins du secteur dans le contexte actuel;
  • La Prolifération du marché illicite et des faux médicaments, insuffisance des moyens et non application des textes en vigueur ;
  • L’Insuffisance de la promotion de l’usage rationnel des médicaments;
  • L’Optimisation insuffisante des opportunités que présente la coopération technique nationale, sous régionale et internationale et;
  • L’Insuffisance de l’intégration des Médicament Traditionnellement Améliorés (MTA) dans un cadre formellement défini par le ministère en charge de la santé.

Djazouli BIEC IBN ADAM

Sécretaire d'Etat à la Santé Publique.

Mahamat Annadif Youssouf.

Sécretaire d'Etat à la Santé Publique.


Téléchargement