Lundi 26 Janvier
5:17
santetchad
La Campagne de vaccination contre le Tétanos maternel et néonatal, deuxième phase qui couvre 35 districts sanitaires repartis dans 9 Régions du pays, est lancée ce jour 23 janvier 2015 à Dourbali par le MSP, Dr NGARIERA RIMIMADJITA Le Ministre de la Santé Publique, Dr NGARIERA RIMADJITA en compagnie des hauts cadres de son département, a rencontré les partenaires ce jour 21 janvier 2015 pour élaborer des stratégies de riposte en cas de problème de santé aux réfugiés dans le Lac La population de Faya, chef lieu de la Région de Borkou a organisé une marche de soutien aux forces nationales de défense et de sécurité. Le Ministre de la Santé Publique, Dr NGARIERA RIMADJITA a présidé la marche. Les Régions du Grand BET (Borkou, les deux Ennedi et le Tibesti) ont été dotées des sérums contre le scorpionnisme. La cérémonie de remise de ce sérum a été présidée par le Ministre de la Santé Publique, Dr NGARIERA RIMADJITA Le Ministre de la Santé Publique, Dr Ngariéra Rimadjita, les partenaires au développement et le staff de son Département ont été reçu ce jour 23 déc 2014, par le Chef de l'Etat dans le cadre de la réunion mensuelle. Le Représentant de l'UNFPA, Monsieur Mamadou Dicko, en fin de mission au Tchad de 2010 à 2014 a été reçu par le Ministre de la Santé Publique Dr Ngariéra Rimadjita. Une cérémonie d'au revoir a été organisée à cette occasion. Les résultats de l'examen unique de certification des diplômes des professionnels de la Santé et de l'Action Sociale ont été publiés, ce jour jeudi 17 décembre 2014. Sur 5163 inscrits, 762 sont définitivement admis. Soit un taux de réussite de 14,76% Le Secrétaire d’Etat à la Santé Publique, Monsieur ASSANE NGUEADOUM, participe du 08 au 12 décembre 2014 à Addis Abeba, à la 20ème session statutaire qui regroupe tous les intervenants dans la lutte contre l’Onchocercose Lancement de la campagne de vaccination contre le tétanos maternel et néonatal, ce jour, 20 novembre 2014 premier passage, édition de novembre 2014, Signature du Pacte entre le Gouvernement et ses partenaires du secteur de la Santé. La cérémonie a été présidée par le Secrétaire d’Etat à la Santé Publique, M. ASSANE NGUEADOUM

signature du pacte mutuel entre le Tchad et ses partenaires dans le domaine de la santé.



signature du pacte mutuel entre le Tchad et ses partenaires dans le domaine de la santé.
Le Tchad, à travers son gouvernement, à signé un pacte mutuel avec ses partenaires techniques et financiers du secteur de la santé, le mercredi 30 novembre 2011 à l’Hôtel Méridien le Chari.

Expliquant le bien fondé de cette motivation du Tchad, le représentant de l’OMS, Dr Saïdou Barry a loué l’initiative éloquente du Président de la République du Tchad, Idriss Deby ITNO, à œuvrer inlassablement pour l’amélioration de l’état de santé des populations tchadiennes. C’est pourquoi le Tchad, a d’une part signé la déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide et d’autre part, le partenariat international pour la santé (IHP+). « C’est en effet, en marge de l’assemblée mondiale de la santé, tenue au mois de mai 2011 que le gouvernement du Tchad a signé le pacte mondial dans le cadre du partenariat international pour la santé dont le Secrétariat est assuré par l’OMS et la Banque Mondiale », a-t-il ajouté.

Le ministère de la Santé Publique s’est doté d’une série de documents de politique et de stratégies pour promouvoir le développement sanitaire à savoir une politique nationale de santé, un plan national de développement sanitaire et un cadre des dépenses à moyen terme. « Le suivi de leur mise en œuvre effective requiert un partenariat solide avec tous les acteurs du secteur et une meilleure coordination de leurs interventions », a-t-il souhaité.

Cependant, a-t-il indiqué, force est de constater que l’objectif escompté est encore loin d’être une réalité au Tchad. D’où l’importance de ce pacte qui va jeter les bases indispensables pour assurer à la population l’accès à des services de santé de qualité pour accélérer la réduction de la mortalité et la morbidité, afin de contribuer à l‘atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) à l’horizon 2015.

Mme la ministre de la Santé Publique, Toupta Boguena a déclaré que le partenariat international pour la santé est un cadre de concertation qui regroupe les principaux acteurs publics nationaux et les partenaires afin d’évaluer l’aide internationale pour mieux l’orienter vers les destinataires que sont les populations.

Aussi, a-t-elle indiqué, ce pacte est étalé sur deux ans et permettra au gouvernement et aux partenaires d’élaborer de véritables instruments de gestion qui leur permettront d’améliorer l’efficacité de l’aide. Enfin, elle a noté que si les engagements de ce pacte mutuel, notamment l’appui à l’élaboration prochaine d’instruments de gestion sectorielle d’une part, et sur des mécanismes de coordination opérationnelle d’autre part sont respectés, ils permettront une avancée significative.
Cela sera suivi d’un second pacte portant sur le futur plan national de développement sanitaire qui sera élaboré en 2013.
Notons que les deux parties, après les allocutions, ont procédé à la signature dudit pacte.

Par Boldoumngar Gustave -ATP.

ATP-MSP-TCHAD.

Sécretaire d'Etat à la Santé Publique.

Assane Ngueadoum

Sécretaire d'Etat à la Santé Publique.


Téléchargement

La Journée Mondiale des Lépreux, Edition 2014, célébrée ce jour 09 février 2014. La cérémonie présidée par le Ministre de la Santé Publique Dr Ngariéra Rimadjita, est organisée à Habena, Ex Léproserie de la ville de N'Djaména