santetchad
Le MSP, Mme NGARMBATINA ODIMBEYE SOUKATE, a lancé officiellement ce jour 21/02/2017 à Koumra, la campagne de distribution de masse des moustiquaires imprégnées d'insecticide de longue duré dans 12 Régions du pays Le SE à la Santé Publique, Dr MAHAMAT ANNADIF YOUSSOUF, a présidé la Commémoration de la 64ème Edition de la Journée Mondiale des Lèpreux, ce jour 19/02/2017 à la Léproserie à Gassi, N'Djamèna le MSP, Mme Ngarmbatina Odinbeye Soukate, a ouvert ce jour 20/02/2017 la 1ère Session Spéciale de l'AG du Haut Conseil National de Coordination du Fonds Mondial, en présence de la SE aux Finances et du Budget et plusieurs partenaires à la Santé أطلق وزير الدولة للصحة العامة، الدكتور محمد يوسف النظيف، يوم، 28/01/2017، حملة مشتركة لتطعيم الماشية، وضد مرض شلل الاطفال، في سيجي منطقة حجر لميس Le SE à la Santé Publique, Dr MAHAMAT ANNADIF YOUSSOUF, a lancé ce jour, 28/01/2017, la Campagne Mixte de vaccination des Bétails et contre la Poliomyélte à Sidjé, Région de Hadjer Lamis وزير الدولة للصحة العامة، الدكتور محمد النظيف يوسف اطلق رسميا القافلة الجراحي لإزالة المياه البيضاء المعمية ، في نجامينا، بتمويل مؤسسة العطاء والتنمية الوقفية Le SE à la Santé Publique, Dr MAHAMAT ANNADIF YOUSSOUF, a lancé offiiellement la caravane Ophtalmologique à N'Djamèna, financée par la Fondation Al Ataa wal Tanemiya Alwaqfiya وزير الصحة العامة،  اسن أنقيادوم اطلق رسميا  يوم 04/01/2017أنشطة المشروع آيريس لإحصاء عمال وزارة الصحة العامة Le MSP, ASSANE NGUEADOUM, a lancé officiellement, ce jour 04/01/2017 les activités du Projet IRIS pour le recensement physique des Agents de la Santé Publique وزير الدولة للصحة العامة بتاريخ 16/12/2015 أطلق الحملة المحلية للتحصين ضد شلل الأطفال في كيناسوروم ببحيرة تشاد

signature du pacte mutuel entre le Tchad et ses partenaires dans le domaine de la santé.



signature du pacte mutuel entre le Tchad et ses partenaires dans le domaine de la santé.
Le Tchad, à travers son gouvernement, à signé un pacte mutuel avec ses partenaires techniques et financiers du secteur de la santé, le mercredi 30 novembre 2011 à l’Hôtel Méridien le Chari.

Expliquant le bien fondé de cette motivation du Tchad, le représentant de l’OMS, Dr Saïdou Barry a loué l’initiative éloquente du Président de la République du Tchad, Idriss Deby ITNO, à œuvrer inlassablement pour l’amélioration de l’état de santé des populations tchadiennes. C’est pourquoi le Tchad, a d’une part signé la déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide et d’autre part, le partenariat international pour la santé (IHP+). « C’est en effet, en marge de l’assemblée mondiale de la santé, tenue au mois de mai 2011 que le gouvernement du Tchad a signé le pacte mondial dans le cadre du partenariat international pour la santé dont le Secrétariat est assuré par l’OMS et la Banque Mondiale », a-t-il ajouté.

Le ministère de la Santé Publique s’est doté d’une série de documents de politique et de stratégies pour promouvoir le développement sanitaire à savoir une politique nationale de santé, un plan national de développement sanitaire et un cadre des dépenses à moyen terme. « Le suivi de leur mise en œuvre effective requiert un partenariat solide avec tous les acteurs du secteur et une meilleure coordination de leurs interventions », a-t-il souhaité.

Cependant, a-t-il indiqué, force est de constater que l’objectif escompté est encore loin d’être une réalité au Tchad. D’où l’importance de ce pacte qui va jeter les bases indispensables pour assurer à la population l’accès à des services de santé de qualité pour accélérer la réduction de la mortalité et la morbidité, afin de contribuer à l‘atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) à l’horizon 2015.

Mme la ministre de la Santé Publique, Toupta Boguena a déclaré que le partenariat international pour la santé est un cadre de concertation qui regroupe les principaux acteurs publics nationaux et les partenaires afin d’évaluer l’aide internationale pour mieux l’orienter vers les destinataires que sont les populations.

Aussi, a-t-elle indiqué, ce pacte est étalé sur deux ans et permettra au gouvernement et aux partenaires d’élaborer de véritables instruments de gestion qui leur permettront d’améliorer l’efficacité de l’aide. Enfin, elle a noté que si les engagements de ce pacte mutuel, notamment l’appui à l’élaboration prochaine d’instruments de gestion sectorielle d’une part, et sur des mécanismes de coordination opérationnelle d’autre part sont respectés, ils permettront une avancée significative.
Cela sera suivi d’un second pacte portant sur le futur plan national de développement sanitaire qui sera élaboré en 2013.
Notons que les deux parties, après les allocutions, ont procédé à la signature dudit pacte.

Par Boldoumngar Gustave -ATP.

ATP-MSP-TCHAD.

Sécretaire d'Etat à la Santé Publique.

Mahamat Annadif Youssouf.

Sécretaire d'Etat à la Santé Publique.


Téléchargement