santetchad
Le Site du Ministère de la Santé Publique est désormais accessible au : www.sante-tchad.td Le MSP, M. ASSANE NGUEADOUM a reçu en audience, ce jour lundi 08 février 2016 à 15 heures, l'Ambassadeur de la Turkie au Tchad, Son Excellence M. SERDAR CENGIZ Le MSP, M ASSANE NGUEADOUM a lancé la Campagne Régionale de Vaccination contre le Tétanos Maternel et Néonatal, le 29 Janv 2016 à Maro dans la région du Moyen Chari Le Ministre de la Santé Publique, M ASSANE NGUEADOUM a lancé les activités du Programme de Santé des Nomades et des Personnes dans les Zones difficiles d'accès, le 27 janv 2015 à Roro dans la région du Moyen Chari Le Ministre de la santé Publique, M ASSANE NGUEADOUM a effctué une mission de supervision des activités sanitaires du 25 janvier au 02 février au sud du pays Signature d'un accord de coppération entre le Tchad et la Mauritanie dans le domaine de la lutte contre le Cancer. Le Tchad est représenté par Le Ministre de la Santé Publique, M. ASSANE NGUEADOUM Les Ministres de la Santé adoptent une stratégie de recherche pour la Région africaine à N'djamena au RC65. Transformer le Bureau régional de l'OMS pour l'Afrique pour transformer la santé dans la Région africaine. Tenue du 65ème Comité Régional de l'OMS, du 23 au 27 Novembre 2015 au Palais du 15 Janvier à N’Djamena. Le MSP, Dr HISSEIN MASSAR HISSEIN, sur le chemin de retour, après le lancement de la campagne contre le Tétanos à Mongo, il a visité quelques srucres sanitaires sur l'axe, Bokoro-Ndjamena

signature du pacte mutuel entre le Tchad et ses partenaires dans le domaine de la santé.



Le Tchad, à travers son gouvernement, à signé un pacte mutuel avec ses partenaires techniques et financiers du secteur de la santé, le mercredi 30 novembre 2011 à l’Hôtel Méridien le Chari.

Expliquant le bien fondé de cette motivation du Tchad, le représentant de l’OMS, Dr Saïdou Barry a loué l’initiative éloquente du Président de la République du Tchad, Idriss Deby ITNO, à œuvrer inlassablement pour l’amélioration de l’état de santé des populations tchadiennes. C’est pourquoi le Tchad, a d’une part signé la déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide et d’autre part, le partenariat international pour la santé (IHP+). « C’est en effet, en marge de l’assemblée mondiale de la santé, tenue au mois de mai 2011 que le gouvernement du Tchad a signé le pacte mondial dans le cadre du partenariat international pour la santé dont le Secrétariat est assuré par l’OMS et la Banque Mondiale », a-t-il ajouté.

Le ministère de la Santé Publique s’est doté d’une série de documents de politique et de stratégies pour promouvoir le développement sanitaire à savoir une politique nationale de santé, un plan national de développement sanitaire et un cadre des dépenses à moyen terme. « Le suivi de leur mise en œuvre effective requiert un partenariat solide avec tous les acteurs du secteur et une meilleure coordination de leurs interventions », a-t-il souhaité.

Cependant, a-t-il indiqué, force est de constater que l’objectif escompté est encore loin d’être une réalité au Tchad. D’où l’importance de ce pacte qui va jeter les bases indispensables pour assurer à la population l’accès à des services de santé de qualité pour accélérer la réduction de la mortalité et la morbidité, afin de contribuer à l‘atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) à l’horizon 2015.

Mme la ministre de la Santé Publique, Toupta Boguena a déclaré que le partenariat international pour la santé est un cadre de concertation qui regroupe les principaux acteurs publics nationaux et les partenaires afin d’évaluer l’aide internationale pour mieux l’orienter vers les destinataires que sont les populations.

Aussi, a-t-elle indiqué, ce pacte est étalé sur deux ans et permettra au gouvernement et aux partenaires d’élaborer de véritables instruments de gestion qui leur permettront d’améliorer l’efficacité de l’aide. Enfin, elle a noté que si les engagements de ce pacte mutuel, notamment l’appui à l’élaboration prochaine d’instruments de gestion sectorielle d’une part, et sur des mécanismes de coordination opérationnelle d’autre part sont respectés, ils permettront une avancée significative.
Cela sera suivi d’un second pacte portant sur le futur plan national de développement sanitaire qui sera élaboré en 2013.
Notons que les deux parties, après les allocutions, ont procédé à la signature dudit pacte.

Par Boldoumngar Gustave -ATP.

ATP-MSP-TCHAD.

Sécretaire d'Etat à la Santé Publique.

Assane Ngueadoum

Sécretaire d'Etat à la Santé Publique.


Téléchargement

La Journée Mondiale des Lépreux, Edition 2014, célébrée ce jour 09 février 2014. La cérémonie présidée par le Ministre de la Santé Publique Dr Ngariéra Rimadjita, est organisée à Habena, Ex Léproserie de la ville de N'Djaména