santetchad
Le Ministre de la Santé Publique, Mme NGARMBATINA ODJIMBEYE SOUKATE, annonce avec regret et profonde douleur le décès du Secrétaire permanent du Haut conseil national de coordination pour l’accès au FM survenu le lundi 18/12/2017 à N'Djamèna . Le MSP, Mme NGARMBATINA ODIMBEYE SOUKATE, a lancé officiellement le 15/12/2017 à Bedjondo dans le Mandoul ,  la strategie de santé communautaire et la strategie du FBR communautaire Avis de recrutement du personnel de l’UGP du Ministère de la Santé Publique (MSP) . Le MSP, Mme Ngarmbatina Odjimbeye Soukate, a lancé officiellement la Campagne Nationale contre la Poliomyélite, Edition d'octobre 2017, le 06/10/2017 à Guelendeng Le HCNC, lance un avis de manifestation d'intérêt pour la selection des récipiendaires principaux 2017-2019 du Fonds Mondial La Direction Générale de la Pharmacie et Laboratoire du MSP, se dote d’un Plan Stratégique et des guides des recueils et normes des procédures pharmaceutiques, des laboratoires et de la pharmacopée/médecine traditionnelle Le MSP, Mme NGARMBATINA ODIMBEYE SOUKATE, a lancé officiellement ce jour 21/02/2017 à Koumra, la campagne de distribution de masse des moustiquaires imprégnées d'insecticide de longue duré dans 12 Régions du pays le MSP, Mme Ngarmbatina Odinbeye Soukate, a ouvert ce jour 20/02/2017 la 1ère Session Spéciale de l'AG du Haut Conseil National de Coordination du Fonds Mondial, en présence de la SE aux Finances et du Budget et plusieurs partenaires à la Santé Lancement officiel de la Campagne de lutte contre la Rougeole, à Dourbali dans la Région du Chari Baguirmi, ce jour, 21/11/2016, par le MSP, M. ASSANE NGUEADOUM Le 4ème Tour de la Campagne de Vaccination Locale, contre la Poliomyélite a été lancé le 13/11/2016 à Pala, par le Secrétaire d'Etat à la Santé Publique, Dr MAHAMAT ANNADIF YOUSSOUF

Le MSP, Mme NGARMBATINA ODIMBEYE SOUKATE, a lancé officiellement le 15/12/2017 à Bedjondo dans le Mandoul , la strategie de santé communautaire et la strategie du FBR communautaire

LE MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET SES PARTENAIRES TECHNIQUES ET FINANCIERS LANCENT LA STRATEGIE DE SANTE COMMAUTAIRE A BEDJONDO



Bedjondo, chef-lieu du Mandoul Occidental, a abrité le 15 décembre 2017 au lancement officiel de la stratégie de santé communautaire. C’était sous le haut patronage de Son Excellence Madame la Ministre de la Santé Publique Mme NGARMBATINA ODJIMBEYE SOUKATE, en présence des représentants des partenaires techniques et financiers ainsi que des autorités locales à différents niveaux. Dans la vision 2030 « le Tchad que nous voulons », le Tchad compte entrer dans une transition démographique devant lui permettre d’accéder au dividende démographique. Les conditions d’accès au dividende démographique sont, entre autres une population en bonne santé et formée. L’amélioration de la santé maternelle et infantile et la maitrise de la fécondité par des choix éclairés des individus et des couples sont essentiels pour cette transition démographique. La stratégie des services à base communautaire est axée sur la santé maternelle et infantile, et permettra de rendre disponibles et accessibles des informations et des services dans la communauté et favorisera cette transition démographique voulue. Cette stratégie des services de santé communautaire du Projet Renforcement des Services de Santé Maternelle et Infantile concerne cinq Régions du pays à savoir, le Mandoul, Le Batha, la Tandjilé, le Guera et le Logone Oriental.
Le Gouverneur de la Région du Mandoul ISSA ADJIDEI a relevé que sa Région est d’autant plus honorée qu’elle a été choisie pour abriter le lancement officiel de ce projet dont l’importance n’est point à démontrer. Selon lui c’est un signe fort qui consiste non seulement a saluer les efforts fournis et encourager les acteurs qui se sont consacrés pour parvenir aux performances de quelques indicateurs en matière de de santé, mais aussi et surtout un défi pour une mise en œuvre de ce projet de santé communautaire dans sa circonscription administrative le Mandoul et partant, dans tout le Tchad.
Le Docteur NDJIKI ROSTAND, représentant intérimaire de l’UNFPA, a souligné que les principaux indicateurs de santé, en général et ceux de la santé maternelle et infantile en particulier restent préoccupants malgré les nombreux efforts consentis par le Gouvernement et ses partenaires. Un des leviers retenus pour renverser la tendance est la stratégie des services à base communautaire pour d’une part, impliquer les communautés dans l’amélioration de leur état de santé et d’autre part, rapprocher les prestataires de santé de ces communautés.
Intervenant au nom des partenaires techniques et financiers, le Représentant Résident l’OMS au Tchad Docteur JEAN BOSCO NDIHOKUBWAYO, a précisé que l’engagement très soutenu des hautes autorités doit leur donner plus d’élan pour que leur mission d’apporter des solutions aux problèmes de santé de leurs populations reste un objectif ultime, bien que les facteurs externes pourraient négativement jouer sur leurs prestations. C’est l’occasion pour lui de dire aux agents de santé communautaire et a tout le personnel de santé, le respect strict des cahiers de charge et l’obligation de rendre compte. Il a réaffirmé le soutien total des partenaires techniques et financiers pour que la mise en œuvre progressive de la Stratégie Nationale de Santé Communautaire soit effective sur l’ensemble du territoire nationale.
Lançant officiellement la Stratégie Nationale de Santé Communautaire la Ministre de la Santé Publique Mme NGARMBATINA ODJIMBEYE SOUKATE a déclaré que la réflexion autour de l’accès des populations aux services de santé a amené le Gouvernement et ses partenaires à adopter une nouvelle stratégie : celle de la santé communautaire. Cette stratégie selon elle a permis à bon nombre des pays en voie de développement d’améliorer leurs indicateurs, surtout ceux du couple Mère Enfant. Le Tchad sera de partie a-t-elle martelé. C’est dans cette logique que le Gouvernement de la République du Tchad, après avoir élaboré ses documents de politique et stratégie, a bénéficié de l’appui de la Banque Mondiale et du Fond Mondial pour la mise en œuvre de cette stratégie.
Le Projet Renforcement des Services de Santé Maternelle et Infantile(PRSSMI) financier par la Banque Mondiale a prévu de former 1000 agents de santé communautaire pour les cinq régions pilote concernées par ce projet. Le Ministère de la Santé Publique a signé avec l’UNFPA le 05 mai dernier, un accord pour la fourniture d’une assistance technique pour la formation et l’installation des 40000 agents de santé communautaire pour tout le Tchad.
La patronne en charge de la santé publique a eu une rencontre avec les leaders des communautés et ce dans le but de solliciter leur engagement dans ce processus. Tous se sont engagés à œuvrer aux côtés du Gouvernement, surtout en suscitant leurs communautés à fréquenter les services de santé et encourager les agents de santé communautaire dans leurs actions.

kaldor Nadji

Avis de recrutement du personnel de l’UGP du Ministère de la Santé Publique (MSP) .


Avis de recrutement du personnel de l’UGP du Ministère de la Santé Publique (MSP) .


Téléchargement